jeudi 11 juillet 2013

[Le Parisien] La première pierre de la mosquée de la Paix

Enfin! Après des années de réunions et de discussions sans fin, les musulmans de Saint-Ouen ont célébré hier, à grand renfort de prières et de chants religieux, la pose de la première pierre de la future mosquée Essalame, à l’angle de la rue des Docks et du boulevard Victor-Hugo. « C’est un grand jour, commente Mohamed Khalid, président de l’association Essalam depuis un an.



Les musulmans attendent cette mosquée depuis des années. Aujourd’hui, nous posons la première pierre et dans deux ans, nous prierons dans une nouvelle mosquée. »
Emus, de nombreux fidèles remercient à haute voix Dieu tandis que d’autres immortalisent la scène avec leurs téléphones portables. « Cela faisait tellement de temps que nous attendions ce moment!, se réjouit Zouina, une habitante de Saint-Ouen. Nous, les femmes, encore plus. La salle de prière des femmes dans l’actuelle mosquée est vraiment trop petite. »

Un projet estimé à 4 M€
Après des années de tensions entre une partie des fidèles et l’ancienne direction, qui ont contribué à retarder le projet, la mosquée Essalam aborde les années à venir avec le sourire. « Nous sommes entrés dans une phase concrète, depuis la signature le 21 mars de la promesse de vente de ce terrain entre la ville et l’association, se félicite la maire (Fase) Jacqueline Rouillon. Le permis de construire a été déposé et la démolition des anciens bâtiments du 96, boulevard Victor-Hugo est achevée. Les musulmans vont pouvoir exercer leur culte dans des conditions dignes. » Dignes et belles. L’architecte François Athias a en effet imaginé un très beau bâtiment de 2 000 m2 doté d’un dome et d’un minaret de la hauteur des immeubles voisins qui pourra accueillir jusqu’à 2 000 personnes. Le projet, uniquement financé par les fidèles est estimé à près de 4 M€. L’association a pour l’heure recueilli 1,8 M€.

Le Parisien